Les débouchés métiers d'une école web

Digital Campus - école web

De plus en plus de jeunes sont passionnés par Internet et décident d’intégrer les écoles spécialisées dans les métiers du Web. Ces établissements sont d’ailleurs nombreux à proposer des formations évolutives suivant les progrès techniques et technologiques. Quels sont les métiers du Web les plus demandés actuellement et à quel salaire peuvent prétendre ces professionnels ? Quel est l’état du marché de l’emploi pour les sortants des écoles web ?

Qu’est-ce qu’une école du Web ?

L’expansion de l’économie numérique a engendré une grande diversité de nouveaux métiers dans le digital et les nouvelles technologies. Cela a entrainé l’émergence des écoles du Web pour former et préparer les prétendants aux métiers de l’Internet. En 3 à 5 ans, les étudiants acquièrent des compétences techniques et managériales vers une spécialisation précise dans l’univers du Web et des nouvelles technologies. La plupart des écoles spécialisées proposent un cursus de 3 ans à l’issue duquel les étudiants obtiennent un Bachelor.
Les cours dans une école web s’articulent autour de trois axes fondamentaux : le développement, le webdesign et le webmarketing. Les sortants de ces écoles sont qualifiés de techniciens du Web qui maitrisent les facettes et langages informatiques, selon leur spécialisation. En bref, ils sont capables de concevoir et structurer des pages web, de les rendre agréables, ergonomiques et fonctionnelles. Ils sont aussi en mesure d’assurer leur visibilité sur la toile et enfin de les rentabiliser et de les sécuriser. Et comme l’Internet et les NTIC ne cessent de progresser, les formations doivent être à jour.
Les étudiants des écoles du Web ont la possibilité de se perfectionner et d’approfondir leur spécialisation pour devenir des managers opérationnels. De ce fait, des programmes bac + 5 (qui correspondent à un Master ou Mastère) sont proposés. Ceux qui s’engagent dans ces cursus peuvent, une fois diplômés, gérer des équipes ou mener leur propre projet entrepreneurial. En outre, la grande majorité des écoles du Web travaillent en mode projet, c’est-à-dire que les étudiants sont formés pour réaliser un projet numérique à partir des cours pratiques et théoriques.

Les principaux métiers du Web

L’Internet est devenu plus qu’indispensable pour les entreprises, tous secteurs d’activité confondus. La numérisation des échanges, des modes de communication, du marketing et des systèmes de production, a engendré l’émergence de nouveaux besoins et de nouvelles spécialisations. Voici les principales grandes familles des métiers du Web.

Les métiers du design

Les spécialistes du webdesign et de la création graphique ont pour rôle de valoriser l’image d’une marque sur internet, l’apparence et l’architecture d’un site web, des applications mobiles et de l’IoT (Internet des objets). Ils font partie des éléments de plus en plus indispensables dans la stratégie marketing et de communication. L’enjeu est de taille, car le design représente l’un des trois premiers facteurs de la rentabilité d’un produit selon l’APCI. Parmi les filières du webdesign les plus plébiscitées, on retrouve :

  • L’UX Designer : il est en charge de l’expérience utilisateur et du parcours client sur le site officiel d’une société. Son métier combine les compétences en design, web et marketing. Un UX designer débutant gagne environ 2 500 € brut par mois et un expert gagne entre 3 000 et 3 500 € brut par mois.
  • Le Directeur Artistique Web/digital : il s’agit d’un spécialiste du design numérique à la tête d’une équipe de webdesigner, de graphiste, d’animateur 3D. Le DA web junior peut envisager un salaire brut annuel de 25 000 €, une somme qui peut atteindre les 48 000 à 60 000 € pour un DA web confirmé.
  • L’infographiste 3D : ce professionnel est très recherché dans les domaines du cinéma, de la publicité et des jeux vidéo. Un débutant gagne en moyenne 1 900 € brut par mois.

Les métiers de la technologie et de l'informatique

Les métiers de la tech et de l’informatique regroupent les techniques informatiques, la logique et l’analyse. Les diplômés dans cette spécialisation sont généralement recrutés dans les domaines de la télécommunication et de l’édition, mais aussi par les entreprises de services numériques. Voici deux exemples de fonctions parmi les plus fréquentes pour cette spécialisation :

  • Développeur Web : il s’occupe de la création et de l’élaboration d’un service web (site, application, API). Cette fonction demande une véritable expertise des techniques web. Les métiers du développement web portent plusieurs casquettes : créateur, technicien ou encore analyste. Le salaire moyen s’élève à 47 900 € brut par an.
  • Expert en cybersécurité : comme la sécurisation des données contre les cyberattaques est d’une importance capitale pour les entreprises, cet expert est donc très recherché. En début de carrière, il peut gagner entre 3 000 et 3 300 € brut par mois. Après quelques années d’expérience, la rémunération peut aller de 3 750 à 5 800 € brut par mois.

Les métiers du marketing digital

Le marketing digital constitue l’un des leviers principaux de l’économie numérique. Les métiers du webmarketing allient la technique, le business et la communication, en passant par les notions en publicité et commerce en vue d’attirer et de fidéliser les acheteurs sur le Net. Parmi les experts en marketing digital, on peut citer :

  • Le Social Media Manager ou Community Manager : il travaille principalement sur les réseaux sociaux afin de gérer, animer et fidéliser la communauté. Le salaire du CM junior est d’environ 2 500 € brut par mois, et celui du senior, 3 700 € par mois.
  • Le Manager SEA ou Traffic Manager : il est chargé de générer des leads pour les sites web afin d’augmenter l’audience et les fidéliser. Le salaire brut moyen du SEA Manager est de 37 500 € par an ou 19,23 € par heure.
  • Le Chief Marketing Officer : il met en place la stratégie marketing la plus adaptée à une entreprise. Le CMO gagne entre 6 600 € brut et 15 000 € brut par mois, soit un salaire médian de 11 042 € brut par mois.
  • Expert SEO : sa principale mission consiste à améliorer le référencement naturel d’un site ou d’une page web sur les moteurs de recherche afin de lui conférer une meilleure visibilité et accessibilité. Le salaire moyen de cet expert est d’environ 3 330 € par mois.

Les métiers e-business et gestion de projet

L’objectif des métiers du business et de la gestion de projet est de développer et pérenniser les activités de l’entreprise sur la Toile. Ils ont également pour mission de créer et d’améliorer ses relations avec les partenaires et les clients. Ils favorisent ainsi l’élaboration de nouvelles opportunités d’affaires. Les experts en gestion de projet web ont des profils pluri-compétents alliant commerce, marketing, gestion et technique numérique. Parmi ces experts, on retrouve :

  • Le responsable e-commerce : son travail concerne à la fois le commerce et le webmarketing. Il est rémunéré en moyenne 3 500 € brut par mois.
  • Le Chef de projet Web Technique : il s’agit du maître d’œuvre des projets web. Il doit notamment avoir des compétences managériales et techniques. Bénéficiant souvent du statut de senior, ce professionnel gagne en moyenne entre 45 000 et 60 000 € brut par an.

Les métiers de la data

Pour de nombreuses entreprises, la data occupe le cœur de la stratégie des activités. D’ailleurs, le volume des données sensibles et des données clients ne cesse d’augmenter suivant le développement de l’économie numérique. Il est donc important de bien collecter, classifier, structurer, analyser et surtout protéger ces données. Parmi les professionnels qui interviennent dans ce sens, il y a :
Le Data Scientist : ce métier figure parmi les plus recherchés actuellement. Ce professionnel est spécialisé dans le domaine des chiffres, des statistiques et des programmes informatiques. Le salaire brut du débutant oscille entre 35 000 et 38 000 € par mois. Après 4 ans d’expérience, il peut monter jusqu’à 55 000 € par an

  • Le Data Analyst : il recueille et analyse des données informatiques afin de déduire les stratégies webmarketing adaptées. Un Data Analyst junior gagne de 35 000 à 38 000 € brut par an, et un senior touche jusqu’à 55 000 € annuel.
  • Le Chief Data Officer : ce professionnel est chargé de piloter la stratégie digitale à partir des données collectées. Le poste de CDO est rarement octroyé à un débutant, car des compétences techniques et managériales de haut vol sont requises. La rémunération de cet expert va de 3 500 à 5 000 € brut par mois.

Le marché de l’emploi du Web

Le marché de l’emploi pour les domaines du numérique et de l’informatique est resté intact malgré la crise sanitaire du Covid19. Le Web fait même partie des secteurs qui ont pu, en quelque sorte, tirer leur épingle du jeu dans la mesure où les échanges et les activités professionnels se sont digitalisés en fonction des mesures sanitaires. Le nombre de métiers créés augmente chaque année. En 2017, on comptait environ 800 000 travailleurs dans le secteur numérique en France, soit 3,2% de l’emploi total. Ces professionnels exercent principalement dans les domaines suivants :

  • Le support informatique ;
  • Les systèmes d’information et de la programmation ;
  • Le management et la stratégie numériques ;
  • La télécommunication ;
  • L’expertise et le conseil numériques ;
  • L’analyse de données.

Malgré la crise sanitaire et économique, le numérique ou les métiers du Web demeurent porteurs d’emplois sur le long terme, selon l'étude « Rémunérations 2021 » du cabinet de recrutement Michael Page. Développeur, chef de projet digital, administrateur systèmes, réseaux et cloud, experts en cybersécurité, community et content managers et UX Designer font d’ailleurs parties des profils les plus recherchés par les entreprises actuellement.