Tout savoir sur le BUT

Orientation BUT - Digital Campus

Avec le Baccalauréat en poche, vous abordez maintenant la question de l’orientation pour vos études supérieures. Parmi les parcours post-bac que les étudiants peuvent suivre, figure celui qui prépare au diplôme de BUT. Ce cursus vous intéresse ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le BUT : admission, déroulement des études, spécialités, débouchés professionnels et poursuites d’études.

C’est quoi un B.U.T ?

Le B.U.T ou Bachelor Universitaire de Technologie, est un diplôme national qui se prépare en 3 ans. Il est délivré par un IUT ou Institut Universitaire de Technologie, un établissement affilié à une université. Ainsi, il représente la même valeur, quel que soit l’établissement qui dispense la formation.
Le BUT permet de choisir entre 24 spécialités regroupées dans 2 secteurs, et offrant chacune plusieurs options. L’étudiant peut ainsi se spécialiser dans un domaine bien précis, car ce cursus vise la professionnalisation. Le BUT est un diplôme national universitaire qui octroie à l’étudiant le grade de licence à la fin du cursus. Avec le BUT, les passerelles entre les licences sont possibles, car ce diplôme est intégré au schéma LMD européen.

Quelles sont les différentes spécialisations proposées ?

Secteur industriel :

  • Chimie ;
  • Génie biologique ;
  • Génie chimique – Génie des procédés ;
  • Génie civil – construction durable ;
  • Génie électrique et informatique industrielle ;
  • Génie industriel et maintenance ;
  • Génie mécanique et productique ;
  • Génie thermique et énergie ;
  • Hygiène, sécurité, environnement ;
  • Informatique ;
  • Mesures physiques ;
  • Métiers du multimédia et de l’Internet ;
  • Packaging, emballage et conditionnement ;
  • Qualité, logistique industrielle et organisation ;
  • Réseaux et télécommunications ;
  • Science et génie des matériaux.

Secteur des services :

  • Carrières juridiques ;
  • Carrières sociales ;
  • Gestion administrative et commerciale des organisations ;
  • Gestion des entreprises et administrations ;
  • Gestion logistique et transport ;
  • Information et communication ;
  • Statistique en informatique décisionnelle ;
  • Technique de commercialisation.

Notez qu’il faut désormais utiliser le terme « mention », car le mot « spécialité » était utilisé pour désigner les différentes branches de l’ancien DUT.

Du DUT au BUT : quels sont les changements ?

Le BUT remplace le DUT depuis la rentrée 2021. Le BUT se fait désormais avec un cursus de 3 ans au lieu de 2 pour le DUT. Il permet aux étudiants d’accéder directement au master s’ils veulent poursuivre leurs études. Le changement s’opère aussi niveau même de la formation, beaucoup plus axée sur la professionnalisation. Pour preuve de ce changement, la durée totale des projets tutorés passe de 300 heures dans l’ancien DUT à 600 heures pour le BUT. À noter également la possibilité désormais de suivre la 2e et la 3e année de formation en alternance.

Comment s’organise la formation ?

L’enseignement se déroule à temps plein, mais certains établissements proposent l’alternance à partir de la 2e année. La formation dure 6 semestres, avec entre 30 et 35 heures de cours par semaine. Ceux-ci incluent des cours magistraux (CM), des travaux pratiques (TP) et des travaux dirigés (TD). Au total, les étudiants suivront entre 1 800 et 2 000 heures d’enseignement en fonction de leurs spécialisations.
En 2e et 3e année, vous pouvez vous familiariser davantage avec le monde professionnel en optant pour un programme d’apprentissage qui viendra en parallèle de la formation. Vous devez alors faire preuve d’organisation et de motivation car votre emploi du temps sera chargé.
Les travaux pratiques se présentent sous forme de projets tutorés qui devront totaliser environ 600 heures. Le cursus est également complété par des stages en entreprise, d’une durée allant de 22 à 26 semaines. L’assiduité aux cours est de mise et vous devez régulièrement fournir un travail personnel de type devoir à la maison ou DM. Par ailleurs, vous pouvez effectuer un stage ou passer un semestre d’études à l’étranger, notamment par le biais du programme Erasmus qui permet de bénéficier d’une bourse. Les projets tutorés, les stages et l’apprentissage rentrent dans l’optique de professionnalisation visée par le BUT.

Quel est le contenu de la formation ?

Il diffère selon la spécialité que vous souhaitez obtenir, mais la formation inclut toujours les volets suivants :

  • Cours de langues ;
  • Culture générale ;
  • Enseignements techniques ;
  • Enseignements professionnels.

Pour assurer la validation des acquis, des contrôles continus et partiels sont organisés régulièrement. Les contrôles partiels se tiennent à la fin de chaque semestre et permettent d’obtenir 30 crédits ECTS.

Comment intégrer un BUT ?

Pour vous inscrire en BUT, vous devez passer par le portail Parcoursup. Il est possible d’intégrer cette formation aussi bien avec un baccalauréat général qu’avec un bac technologique. Sachez qu’un étudiant ayant obtenu la mention bien ou très bien au bac technologique est admis d’office. La spécialité visée doit toutefois bien correspondre au bac obtenu.

Quel BUT correspond à votre Bac ?

Si vous êtes titulaire d’un bac général ou professionnel, voici la liste des BUT correspondant à votre diplôme :

  • Information et communication ;
  • Techniques de commercialisation ;
  • Gestion des entreprises et administrations ;
  • Gestion logistique et transport ;
  • Carrières juridiques ;
  • Statistique et informatique décisionnelle.
  • Mesures physiques ;
  • Chimie ;
  • Informatique.
  • Carrières sociales (options au choix : animation sociale et socioculturelle, assistance sociale, éducation spécialisée, gestion urbaine).
  • Génie civil ;
  • Génie thermique et énergie ;
  • Génie électrique et informatique industrielle ;
  • Réseaux et télécommunications ;
  • Services et réseaux de communication ;
  • Génie mécanique et productique ;
  • Chimie ;
  • Science et génie des matériaux ;
  • Packaging, emballage et conditionnement.
  • Mesures physiques ;
  • Qualité, logistique industrielle et organisation ;
  • Chimie ;
  • Génie chimique – génie des procédés ;
  • Science et génie des matériaux ;
  • Génie biologique.
  • Gestion logistique et transport ;
  • Gestion technique de commercialisation ;
  • Gestion des entreprises et des administrations ;
  • Gestion administrative et commerciale des organisations ;
  • Gestion administrative – carrières juridiques ;
  • Statistique ;
  • Informatique.
  • Génie biologique ;
  • Génie mécanique et productique ;
  • Informatique ;
  • Chimie ;
  • Mesures physiques.

L’admission se fait sur étude de dossier. Celui-ci doit contenir une lettre de motivation, un CV et les bulletins scolaires. Il est examiné par un jury composé de responsables pédagogiques et d’enseignants. Il est possible que vous deviez passer ensuite un entretien oral de motivation et / ou un test écrit.

Quels sont les secteurs qui recrutent ?

La nature de la carrière que vous pouvez envisager dépend de la spécialité de votre choix. Parmi les secteurs qui recrutent le plus, figure l’industrie. Les demandes sont particulièrement importantes dans les filières du bâtiment, de l’énergie, des transports ou encore de la chimie, où les conditions de recrutement sont avantageuses. La majorité des diplômés en BUT (environ 80 %) sont embauchés par les entreprises privées, suivies de la fonction publique et des organisations de type association.
Les opportunités de carrière varient également en fonction de la spécialité. L’insertion est assez facile, surtout si vous postulez dans une entreprise appartenant aux secteurs les plus demandeurs.
Voici quelques exemples de carrières à envisager selon votre spécialité.

BUT réseaux et télécommunications :

  • Administrateur réseau ;
  • Administrateur base de données ;
  • Data protection manager ;
  • Technicien télécoms et réseaux ;
  • Expert en sécurité informatique ;
  • Intégrateur web.

BUT carrières sociales :

  • Animateur – coordinateur ;
  • Coordinateur de secteur ;
  • Conseiller en évolution professionnelle ;
  • Chef de projet ;
  • Conseiller en insertion professionnelle ;
  • Médiateur.

BUT chimie :

  • Technicien analytique ;
  • Assistant-ingénieur ;
  • Technicien de traitement des déchets ;
  • Technicien chimiste ;
  • Technicien de laboratoire.

BUT génie civil et construction durable :

  • Économiste de la construction ;
  • Projeteur en bureau d’études ;
  • Métreur bâtiments et travaux publics ;
  • Conducteur / conductrice de travaux.

BUT informatique :

  • Développeur d’applications mobiles ;
  • Technicien en maintenance ;
  • Développeur web front-end ou back-end ;
  • Analyste programmeur ;
  • Concepteur d’applications mobiles ou jeux vidéo.

Pour en apprendre plus sur le métier que vous envisagez au terme de votre cursus de BUT, n’hésitez pas à vous rendre dans un salon étudiant. Les différents salons sont des occasions immanquables pour obtenir des informations détaillées sur les différentes carrières possibles après une formation.
Les spécialités en BUT étant nombreuses, la liste des carrières possibles pour chaque formation est longue. Vous pouvez aussi faire une recherche en ligne pour accéder aux métiers proposés par le BUT que vous envisagez d’intégrer. Dans tous les cas, sachez que le BUT offre des débouchés réels avec un taux d’insertion satisfaisant.

Poursuivre ses études après un BUT

S’agissant d’une formation qui allie enseignement général et professionnalisation, le BUT vous permet, si vous le souhaitez, de poursuivre vos études en choisissant un parcours adapté. Vous avez le choix entre plusieurs possibilités, et toujours selon la spécialité que vous choisissez. Des cursus sont disponibles pour ajouter entre 1 et 3 années d’études supplémentaires à votre BUT.

  • Suivre un cursus de licence à l’université pour préparer un master de type bac +5 ; il revient alors au comité pédagogique de l’université de décider si l’étudiant peut accéder à la 2e année de licence (L2) ou à la 3e année de licence (L3). Pour ce parcours, vous devez avoir effectué 4 semestres d’étude.
  • Opter pour une admission parallèle, un système mis en place par plusieurs écoles de gestion et commerce ; notez que le nombre des candidats admissibles peut être limité et que ces cursus sont souvent adaptés à un type de BUT particulier.
  • Poursuivre vos études dans une école d’ingénieur, toujours via l’admission parallèle.
  • Intégrer une école vétérinaire ou d’agronomie.