Vous êtes ici

Quel est l’état du marché de l’emploi numérique à Paris ?

Digital Campus Paris - école digital
Digital Campus Paris - école digital

Vous suivez une formation digitale à Paris pour accéder à un métier du numérique à la fin de votre cursus ? Vous souhaitez en apprendre plus sur le marché de l’emploi numérique à Paris, sur les compétences les plus recherchées, ou les entreprises qui recrutent le plus dans le secteur du numérique ? Si vous avez l’intention de vous établir dans la capitale dans le cadre de votre future activité, sachez que le marché de l’emploi numérique y est le plus dynamique. Découvrez plus de détails à ce sujet.

Comment expliquer la croissance de l’économie numérique ?

Même si le marché du numérique a connu une progression stable depuis plusieurs années, la croissance de ce secteur d’emploi s’est fortement accélérée pendant la pandémie. Les entreprises ont réalisé la nécessité de s’adapter à la numérisation de l’emploi, devenue plus que jamais d’actualité.

Pour suivre le flux de la reconversion au numérique, et afin de renforcer leurs systèmes informatiques, les sociétés recherchent régulièrement de nouvelles compétences. Le plan de soutien au numérique du Gouvernement contribue également à cette dynamisation inédite de l’économie numérique, qui offre ainsi des opportunités indéniables aux étudiants ayant choisi une formation dans le digital.

L’essor de l’économie numérique est directement lié aux facteurs suivants :

  • Dématérialisation de l’emploi dans les entreprises avec la nécessité du télétravail ;
  • Changement des modes de consommation grâce à l’e-commerce qui connait une forte croissance depuis la pandémie. Cela induit la nécessité d’adapter les plateformes et les sites aux besoins des consommateurs pour une meilleure expérience d’achat et d’utilisation ;
  • Nécessité d’adopter de nouveaux outils numériques dans les entreprises, et de mettre en place des solutions adaptées aux évolutions actuelles du digital, y compris le choix et la mise en œuvre de solutions de sécurité ;
  • Nécessité de gérer et sécuriser des bases de données de plus en plus importantes ;
  • Développement de services à destination des systèmes informatiques des entreprises, comme le stockage cloud, la sécurité cloud comme service, et bien d’autres.

Paris, locomotive de l’économie numérique en France

Dans ce contexte, un constat indéniable apparaît : c’est la région Île-de-France qui fait office de locomotive, puisque c’est la première région numérique de France, en plus d’être le premier bassin d’emploi de l’Hexagone. L’Île-de-France concentre près de la moitié des offres d’emploi dans le numérique, comme le montre un rapport Indeed France Tech Report.
Ainsi, l’Île-de-France représente 45 % des annonces d’emploi dédiées au numérique, tandis que pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, cette part est de 13 %.
Vient ensuite l’Occitanie qui tient 8 % des annonces numériques, suivie par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Nouvelle-Aquitaine qui affichent chacune 7 % d’annonces dans les métiers du numériques.
Les régions Pays-de-La Loire, Hauts-de-France, Normandie et Grand-Est concentrent chacune 6 % des annonces numériques, suivies par les régions Bretagne, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté dont les parts sont respectivement de 4 %, 2 % et 1 %.
Enfin, la Corse et les DOM-TOM ne représentent que moins de 1 % des annonces d’emploi numériques.
Par ailleurs, la part du numérique dans les offres d’emploi est la plus élevée en Île-de-France, comme le soulignent les autres données rapportées par l’étude. Ainsi, la part du numérique dans les annonces d’emploi est de :

  • 6,5 % en Île-de-France ;
  • 5,6 % en Occitanie ;
  • 4,3 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
  • 3,8 % dans les Hauts-de-France ;
  • 3,7 % en Pays-de-La Loire ;
  • 3,6 % en Nouvelle-Aquitaine ;
  • 3,6 % dans les DOM-TOM ;
  • 3,6 % également en Bretagne ;
  • 2,9 % en Corse ;
  • 2,5 % dans le Grand-Est ;
  • 2,5 % dans le Centre-Val-de Loire ;
  • 2,4 % en Bourgogne-Franche-Comté ;
  • 2,2 % en Normandie.

Paris arrive en tête du classement des 10 villes françaises qui proposent le plus d’offres d’emploi dans le domaine du numérique, suivie par plusieurs autres grandes villes comme Toulouse, Lyon, Grenoble, Montpellier, Bordeaux ou encore Lille.
Ainsi, les compétences numériques sont très recherchées à Paris, essentiellement dans l’agglomération parisienne et dans le département des Hauts-de-Seine. Le département de Seine-Saint-Denis regroupe également une forte concentration des emplois numériques qui y ont progressé de 20 % en l’espace de 10 ans, toujours selon les chiffres de l’INSEE. L’essor fulgurant des emplois du numérique à Paris a été amorcé notamment par l’Arc de l’Innovation où des lieux dédiés à l’innovation ont été mis en place. Ce territoire abrite également des grandes sociétés spécialisées en informatique.
D’autres chiffres permettent de démontrer le dynamisme de l’emploi numérique à Paris. Plus de 6 000 acteurs du numérique sont recensés dans la ville, classés dans la catégorie professionnelle « programmation informatique ».

Une progression de la part des non-salariés

Selon l’étude de l’INSEE, la part des non-salariés dans le secteur du numérique a progressé de 43,4 % en 10 ans en Île-de-France, entre 2007 et 2016, alors que sur la même période, le nombre des emplois numériques a augmenté de 2,5 %, passant de 508 400 à 521 200.
La part des non-salariés varie néanmoins en fonction du secteur d’activité, avec en tête celui de la publicité-communication qui regroupe près de 30 % des emplois, et dont la progression s’avère la plus importante.

Les métiers du numérique qui ont le plus progressé à Paris

En Île-de-France comme dans le reste de l’Hexagone, certains métiers du numérique ont progressé beaucoup plus fortement que d’autres, en parallèle du formidable développement de l’économie web. Afin d’accompagner la croissance grandissante de l’usage du web et du changement du mode de consommation des usagers, il s’avère nécessaire de mettre en place des solutions innovantes. Ces dernières permettent de rendre l’expérience utilisateur meilleure, tout en insistant sur la sécurité des systèmes informatiques. La sécurisation des données n’est pas en reste et requiert également de nouvelles compétences et solutions.
Si les développeurs et les programmateurs, notamment, ont été les plus sollicités, les métiers numériques portant sur l’intelligence artificielle (IA) et l’analyse des données (Big Data) connaissent également une forte progression en termes de demandes.

Les compétences les plus recherchées actuellement

Paris et la région Île-de-France étant les zones où le marché de l’emploi numérique est le plus dynamique, les chiffres rapportés par une étude du cabinet Robert Half permettent d’identifier les compétences les plus recherchées en cette période où la digitalisation explose. Ainsi, selon cette étude, les entreprises qui projettent de recruter actuellement recherchent en priorité des profils correspondant aux postes suivants :

  • Analystes sécurité des systèmes ;
  • Ingénieurs Cloud ;
  • Ingénieurs DevOps ;
  • Gestionnaires Systèmes et Réseaux.

Toutefois, d’autres postes numériques restent très recherchés et constituent une part majoritaire des annonces d’emploi dans le numérique :

  • Développeur ;
  • Chef de produit ;
  • DevOps ;
  • Chef de projet digital ;
  • Développeur Java ;
  • Administrateur systèmes et réseaux ;
  • Responsable technique ;
  • Développeur .Net ;
  • Ingénieur Big Data.

D’autres métiers du numérique sont également en progression, tels que Webdesigner ou infographiste pour ne citer que ces deux-là.

Qui sont les grands recruteurs sur le marché du numérique à Paris ?

Si Paris et plus généralement l’Île-de-France regroupe plus de 40 % des emplois numériques en France, c’est parce que cette région abrite également les sièges sociaux et filiales de grands groupes. Les postes à pourvoir y sont par conséquent plus nombreux. Les offres sont proposées en partie par les entreprises de toutes tailles, notamment les grandes entreprises, les grandes start-up et en particulier celles qui sont devenues des « licornes ». Ce terme désigne une start-up à la fois innovante et dynamique, valorisée à plus d’1 milliard de dollars.
Parmi les grandes licornes françaises ayant leur siège à Paris figurent :

  • Mirakl ;
  • Blablacar ;
  • Meero ;
  • Doctolib ;
  • Ledger ;
  • Shift Technology ;
  • Vestiaire Collective ;
  • Back Market ;
  • Deezer ;
  • OVH Cloud ;
  • Ou encore Veepee.

Ces entreprises représentent une bonne part des grands recruteurs sur le marché de l’emploi numérique à Paris, mais elles ne sont pas les seules puisque les grandes entreprises sont également nombreuses à avoir installé leurs sièges à Paris et en Île-de-France. C’est le cas d’IBM, Bouygues Telecom, Orange / France Télécom, T-System France, SFR ou Thales.

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus ?

Si les grands groupes et les grandes start-up figurent dans le top des recruteurs sur le marché du numérique à Paris, les offres sont réparties entre les différents types d’entreprises suivants, par ordre d’importance :

  • Entreprises de Conseil et d’édition de logiciel (55 %) ;
  • Grands groupes (32 %) ;
  • Cabinets de recrutement (7 %) ;
  • Acteur du numérique (6 %).

Ainsi, les offres du marché de l’emploi numérique se répartissent dans des secteurs aussi variés que :

  • L’édition de logiciels informatiques et d’applications mobiles (jeux ou sécurité réseau) ;
  • Les services informatiques aux entreprises (stockage Cloud, sécurisation des données de masse ou sécurisation des réseaux) ;
  • Le conseil en informatique ;
  • Les logiciels comme services (Saas) et bien d’autres encore.

Un important réseau d’établissements de formation

Si Paris concentre près de la moitié des offres sur le marché de l’emploi, la région Île-de-France accueille également de nombreux établissements formant les étudiants aux métiers du numérique. Ces derniers peuvent ainsi accéder à un marché dynamique sans devoir se délocaliser. Le nombre des formations digitales proposées par une multitude d’établissements y est très important.