Témoignage de Frédéric Bernard, intervenant auprès des étudiants de Digital Campus Lyon.

Quel est votre parcours ?

J’ai été diplômé d’un BAC+4 chargé de communication en 2004 à l’EFAP, puis j’ai passé un master 2 orienté Marketing. A partir de ce moment je me suis spécialisé dans le digital. J’ai toujours été un amoureux des nouvelles technologies et j’ai souhaité évoluer dans cet environnement. C’est donc logiquement que j’ai d’abord travaillé pour des entreprises dans ce secteur FAI puis SSII. Je me suis ensuite lancé à mon compte en tant consultant / chef de projet webmarketing et aussi formateur depuis bientôt 7 ans avec Yata-web.com. J’ai créé avec des associés un réseau social Doomiz qui n’existe plus actuellement.

Je prépare, actuellement, un nouveau projet dédié à la réalité virtuelle. Il a fait appel aux étudiants DC pour ce projet car c’est un de nos grands projets de cette année.

Comment percevez-vous la formation de Digital Campus ?

C’est une formation qui aborde de manière transversale le digital. C’est une approche indispensable à l’heure actuelle pour appréhender le web. Mais c’est, avant tout, l’esprit start-up qui est le plus intéressant dans cette formation.

Que souhaitez-vous transmettre à vos étudiants ?

Je souhaite transmettre le dynamisme, l’effervescence d’idées et l’esprit d’entrepreneuriat qui règne dans le digital. Qu’ils prennent conscience que n’est pas un seulement une formation ou un métier mais c’est surtout l’opportunité d’être les acteurs de la transformation digitale qui va changer profondément notre société. C’est un secteur qui motive tous les jours !

Quelles sont les perspectives de carrière de vos étudiants ?

Elles sont positives car nous sommes dans un secteur où la croissance est à 2 chiffres et de nouveaux métiers se créent chaque jour en tant que salarié mais aussi en tant business model.

Comment définiriez-vous votre spécialité ?

Elle est nécessaire pour développer, monétiser toute activité sur le web. Elle touche tous les pans du web. Sans webmarketing, le site le plus beau, le plus performant restera inconnu.

Quelle est votre méthode de travail ?

J’alterne contenus (nécessaire à intégrer) et mise en pratique quelques fois sur des cas fictifs en cours, mais principalement sur des cas réels d’entreprise sur lesquels travaillent les étudiants. Ces cas sont fournis par Digital Campus ou par nous les intervenants.