Découvrez l'interview de Melvyn, passionné par l'entrepreneuriat et actuellement intervant en cours de Gestion de Projet chez Digital Campus Bordeaux. 

école du web bordeaux

Qui es-tu d’où viens-tu ?

Je suis Melvyn Mouflin, passionné d'entrepreneuriat, de gestion de projet et de pédagogie. Né à Dijon, j’ai fait de Bordeaux ma ville de cœur fin 2012.

Quel est ton parcours ?

Diplômé d’un Master en Gestion des activités de service à l’IAE d’Aix-en-Provence, j’ai co-fondé SwitchAround.com puis Koalition. Entre quelques voyages en Amérique latine et en Asie du Sud-Est, j’ai plus récemment amorcé le projet Hubud Global, réseau de location indépendant freelancers.

Quel est ton rôle au sein de DC ? Pourquoi avoir choisi d’enseigner ici ?

J’ai choisi d’enseigner à Digital Campus Bordeaux pour sa vision avant-gardiste de l’enseignement que l’équipe porte à cœur chaque année. Digital Campus expérimente, tente, permet l’erreur dans l’intérêt d’un enseignement toujours plus pertinent et efficace par rapport à son contexte macro-économique. C’est un plaisir de constater l’évolution de la qualité des étudiants et du support pédagogique à DC au fil du temps.

Quelle est ta vision de la relation entreprise et des partenariats ?

Elle est pédagogiquement inéluctable. Pour faire simple, je pense qu’on ne peut séparer l’apprentissage d’un métier de son contexte pragmatique. Les étudiants sont responsabilisés et font preuve de plus de maturité, d’implication et de professionnalisme lorsqu’ils font face à un cas réel. Digital Campus a donc tiré son épingle du jeu en développant un réseau privilégié avec le tissu économique local. L’école a ainsi permis de multiplier les opportunités pour ses étudiants.

Quelle est ta vision de la pédagogie ? Qu’apprécies-tu le plus dans le fait d’enseigner ?

Je crois que je pourrais écrire un Manifesto sur ma vision de la pédagogie. Ce que j’apprécie le plus dans le fait d’enseigner est de transmettre des outils de réflexion ou une méthodologie concrète et pertinente aux étudiants à travers un format le plus ludique possible. Par ludique, j’entends un format qui facilite la rétention d’information et l’envie d’aller plus loin, tout en inspirant aux étudiants le désir d’appréhender un avenir plein d’optimisme et de sérénité. Je tente d’être chaque année un peu plus le prof que j’ai toujours rêvé d’avoir.

A quoi ressemble ta journée type ?

Ma journée type en ce moment ressemble à partir en randonnée dans les forêts Canadiennes. D’une manière plus générale, je fonctionne par projet. Mes journées varient donc entre business planning, interventions, consulting et meetings opérationnels.

Une expérience marquante à DC ?

J’ai été particulièrement touché par le feedback des étudiants du cours de Gestion de Projet mené en 2017-18. Étudiant j’étais particulièrement critique envers l’approche pédagogique de mes professeurs, pour réaliser plus tard l’aspect complexe, et d’une certaine façon ingrat, du rôle d’intervenant.

Une phrase de fin sur DC ?

Ne changez rien à la formule magique, il me tarde de voir ce que sera Digital Campus dans 5 ans !