Diplômée du Mastère Expert en stratégie digitale

Découvrez le témoignage de Marie Libert, diplômée du Mastère Expert en stratégie digitale (Promotion 2017) et fondatrice de Artcore.

Qu'est-ce qu'Artcore ?

art-core.fr a pour objectif de rendre les arts accessibles au plus grand nombre. La startup propose aux entreprises de développer autrement leurs performances, avec des leviers valorisants et différenciants : les arts sous toutes leurs formes. Que ce soit de l'animation ou de l'habillage d'espace, la jeune pousse accompagne différentes entreprises dans le but de bâtir des projets pérennes pour le plaisir de tous.

 

Marie Libert

Pourquoi avoir suivi le Mastère Expert en stratégie digitale ?

J'ai suivi cette formation en complément de mon mastère dans le tourisme. J'ai voulu me spécialiser dans le webmarketing et plus globalement dans le digital. J'avais une fibre entrepreneuriale avant de postuler dans l'école car j'avais eu aussi à rendre un mémoire lors de mon mastère Tourisme.

Les moments les plus marquants de ton mastère ?

Les projets !

C'est une partie très professionnalisante, en plus de l'alternance. Hackathons, grands projets, projets pédagogiques et DC Start m'ont permis de monter en compétences et fonder ma propre entreprise.

L'organisation de mon temps entre l'alternance et la réalisation de mon DC Start n'a pas été très difficile car c'est un projet "passion" qui est un peu issu de mon expérience en entreprise. J'étais chargée de projet digital à la SNCF et je faisais pas mal d'évènementiel. Je l'ai développé avec le coeur donc cela a rendu les choses plus faciles.

Comment as-tu vécu ton DC Start ?

A vrai dire, j'étais sur un autre projet en première année. Il ne m'appartenait pas vraiment car je travaillais en collaboration avec un ami. Je n'ai pas voulu continuer car ce n'était pas mon "bébé". J'ai toujours été attirée par l'art qui est mon exutoire avec le dessin, la peinture, le piano et plein d'autres choses. Pour moi, l'art est indispensable dans la société et permet de donner du bonheur aux gens. Je pense qu'aucune société ne peut vivre sans culture. Mon idée s'est fixée en décembre-janvier, puis la motivation, l'envie et le coeur ont fait le reste.

Et maintenant ?

J'y suis à 100% depuis le mois de novembre et j'ai créé la société en janvier. Du coup, entre la présentation finale du DC START et la création de la société, j'avais pu finaliser mon business plan. On se rend compte alors de tous les imprévus par rapport au plan initial.

Par exemple, mes prévisions budgétaires n'étaient pas exactes. Aussi, le DC START que j'ai présenté en juillet était l'état final désiré. L'idée était de mettre les entreprises et les artistes en relation via une plateforme de matching. Pour cela, il faut bien connaître ses clients et on se rend compte une fois en activité, que toutes les entreprises ont des objectifs complètement différents, une sensibilité aussi très différente par rapport à l'art.

Du coup, j'ai décidé qu'une plateforme web assez simple, qui amenée à évoluer en ce sens en v2 voire en v3. Je me suis rendue compte que ce que j'ai présenté au jury était une vision à long-terme mais que pour le moment, j'irai au plus simple.

Un conseil aux futur(e)s diplômé(e)s ?

Ce qui a fonctionné pour moi c'est de puiser dans mes passions. C'est à ce moment que j'ai pu m'exprimer et sortir le meilleur de moi-même. Je leur conseille de faire leur présentation sans fiche, note ou téléphone. La présentation à l'orale est très importante et il est primordial d'être le plus à l'aise possible avec son projet et la présentation que l'on en fait.