Découvrez l'interview du fondateur de Facilecomm, l'une des entreprises partenaires de Digital Campus Toulouse.

Parlez-nous de Facilecomm...

Je suis Marc Hericher, fondateur d'une start-up qui s'appelle Facilecomm. Cette dernière a pour rôle de développer des connecteurs entre différents systèmes d'informations. L'ADN de l'entreprise est basé sur l'e-commerce. Nous avons à ce jour créé plusieurs solutions pour les e-commerçants, que nous développons et améliorons continuellement.
Nous aidons les e-commerçants à intégrer le web de manière rapide et professionnelle en leur offrant des outils faciles d'utilisation pour augmenter leur niveau de croissance en fonction de leur cœur de métier.

J'ai une seconde entreprise, spécialisée dans la vente sur Internet, née de la première société. En effet, nous utilisons nous-mêmes et surtout testons le développement informatique pour ensuite pouvoir le proposer à nos clients. Cela nous permet de voir où sont les difficultés, les problèmes à résoudre, les bugs informatiques… et de ne pas les faire subir à nos clients.

L’entreprise comprend dix salariés dont deux stagiaires et deux étudiants en contrat professionnel. Nous avons une approche participative, collaborative avec nos salariés. En général, lorsqu’un étudiant signe chez nous, il engrange une réelle expérience dans le domaine du e-commerce. Nos étudiants sont souvent très heureux d'avoir pu atteindre leurs objectifs car finalement, on ne les restreint pas pour aller vers le client. On les laisse vraiment libres car les jeunes d'aujourd'hui sont nés avec les claviers. On apprend aussi beaucoup d'eux.

Qu'attendez-vous des étudiants de l'école ?

J’attends de mes salariés en alternance d'avoir de l’ambition, c’est très important pour nous. Ils doivent aussi être visionnaires, avoir envie de réaliser des objectifs et de mener de vrais projets de vie à bien. Puisqu'ils font vivre l’entreprise chaque jour, ils doivent être motivés, travailleurs et persévérants. 

Nous ne recherchons que des très bons profils, et ils sont aujourd'hui complètement intégrés à notre équipe. Nous souhaitons trouver des personnes avec de telles compétences et aptitudes pour qu’ils s’inscrivent durablement dans l’entreprise et envisagent au final une embauche.

Le mode « start-up » est un accélérateur de croissance, surtout dans le e-commerce : les choses changent constamment et ceci est très bénéfique pour les étudiants. Cela leur permet d’apprendre d’avantages de choses et de mieux appréhender le e-commerce de demain.

 

Vos impressions sur les étudiants de Digital Campus que vous avez eus en entreprise ?

Nous avons actuellement deux étudiants de Digital Campus chez nous, nous en sommes très contents. Nous pensons qu’il y a des avenirs déjà tracés pour certains profils. Ils sont très professionnels et sérieux. Ils sont tous deux forces de propositions et nous adorons ça.

Un conseil pour nos étudiants ?

Les deux étudiants que nous avons actuellement ont tous les deux des projets personnels en cours de route. Ils adorent leurs projets car ils sont passionnés.
Notre conseil serait de persévérer dans ces projets-là, et surtout d’apprendre de cette expérience. Ils doivent rester ambitieux, ils ne doivent pas avoir peur. Lorsque quelque chose vous plait, vous devez foncer.