Digital Campus favorise la formation à l’étranger grâce à des partenariats avec de grandes universités Outre Atlantique. En mai et Juin, 3 de nos étudiants sont partis en formation à la prestigieuse université Laval au Québec sur le thème de l’entreprenariat dans le domaine digital. Témoignages de Marie Dupuy, Arthur Louge et Andy Nadeau, étudiants en première année de Mastère Expert en Stratégie Digitale et en année passerelle Conduite de Projet Web, qui nous livrent leurs ressentis sur cette aventure.

Témoignages

 

Chapitre 1: La Forêt de Montmorency

« Les trois premiers jours, nous sommes partis en forêt pour une opération de team-building et de fail-fast. Nous avons commencé à travailler dès le samedi. Après un gros travail de brainstorming, nous avons proposé 10 idées chacun en 30 minutes (plus facile à dire qu’à faire). Ensuite, nous les avons présentées à l'oral, déterminé les secteurs d'activité de ces idées et enfin, on a voté pour les projets qui nous semblaient les plus intéressants.

On a également travaillé sur un exercice d'auto-réflexion qui consiste à déterminer ses propres capacités, ses points faibles, ses intérêts. Un autre exercice était de se représenter soi-même visuellement. Chacun a dû trouver le support qui lui convenait le mieux (vidéo, développement, sculpture, origami, dessin...). Dès le dimanche, il y avait 6 projets différents en cours, et chaque équipe devait peaufiner son pitch en 2 jours. Mises en place durant ce "weekend start-up", ces phases de réflexion intensives permettent de concrétiser beaucoup plus sérieusement certains projets. »

Chapitre 2: La Fabrique - École de design de l’université Laval

 
« Nous avons passé les 2 premières semaines à la Fabrique, qui est une extension de l’université Laval située au coeur de la basse ville, où se mêlent art et créativité. Recherche d’idées, de thématiques, d'un mindset… L’idée était de constituer des équipes pour les 3 prochaines semaines. Nous avons pu lancer nos projets et initier le processus pour le mener à terme.

Au cours de ces semaines entrecoupées de découvertes de la ville et de rencontres avec de nombreux professionnels expérimentés, nous avons finalement défini nos concepts de manière pérenne après moult réflexions, échanges et tests. Nous avions pour but de poursuivre le processus de la création d’une start-up pour la semaine majeure au carré des affaires. »

Chapitre 3: Le carré des affaires

 
« Le carré des affaires c’est le pavillon administratif de l’université. De belles salles, ultra équipées, toutes neuves. Nous y avons passé 1 semaine et demie. »

Chapitre 4 : Le verdict final

 

« Du 8 au 11 juin, nous avons eu la chance de participer à La Ruche Académie, un événement de créativité entrepreneuriale ! Après ces trois semaines de travail intense, nous voilà durant ces 4 derniers jours en compagnie de La Ruche Académie, organisme de financement participatif. Nous allons nous faire challenger, notre business plan va être bousculé pendant les ultimes moments de cette aventure, dans le but de mieux nous préparer pour le pitch final. Il a eu lieu le samedi 11.

Être entrepreneur, ce n’est pas facile, mais lorsque toute une communauté d’innovateurs vient vous aider, vous vous sentez inspiré et motivé. Ce bootcamp de 4 jours avait pour ambition de faire accélérer la mise en place et le lancement de projets via des conférences, du coaching, des ateliers pratiques, des services conseils et des activités originales de réseautage. À la fin du programme, chaque projet était présenté devant un jury (pitch d’1 minute top chrono) pour tenter de remporter l’une des bourses : 5000$, 1000$ ou 250$. Arthur et Andy seront d’accord avec moi, pour dire que ce fût un événement riche d’émotions, d’inspirations, de rencontres et de potentielles collaborations…

C’est un de nos camarades de projet, Thomas, qui a tellement bien vendu notre projet que nous avons été sélectionné pour la deuxième phase : la période de questions en 3 minutes. Nous n’avons pas gagné de bourse mais je me sens gagnante quand même ! J’ai participé à une expérience exceptionnelle et rencontré des personnes touchantes. Le troisième prix a quand même été remporté par un projet de Startup Fuze. Il a d’ailleurs tellement plu que le projet a remporté, non pas 250$, mais 500$ !

Ce qui nous a étonné durant ce séjour, c'est que les québécois nous ont posé énormément de questions. Après chaque présentation, il y avait au moins 10 questions / remarques de la part des étudiants pour améliorer le projet ou demander des précisions à l'équipe. En France, on n'ose jamais faire ça et avons tendance au contraire à ne pas poser de questions par peur de poser une question piège. Les étudiants québécois réfléchissent complètement différemment. L'objectif de toutes les questions étaient de travailler tous ensemble et de pousser le projet plus loin ! C'est vraiment une autre culture, ils cherchent l'amélioration continue.

Nous tenons à remercier Michel de Blois et Marie-Claude Dore qui nous ont encadré durant tout ce mois, mais également Eva Garraud et Charlotte Campanella, grâce à qui nous avons participé à cette merveilleuse aventure. Le mois est déjà fini, mais nous n’avons pas dit au revoir au Québec puisque nous pensons sincèrement y retourner ! »