Une bâche de protection de véhicule faisant office de panneau solaire ou encore une bibliothèque universitaire en réalité augmentée, c’était aux 48h de l’innovation à Toulouse.

Le jeudi 29 à 13h30, l’INSA Toulouse a lancé le départ de 48h de recherche et d’élaboration de projets innovants.
Une trentaine d’école de la région Occitanie étaient présentes dont Digital Campus Toulouse.
C’est donc 750 étudiants regroupés dans les bâtiments de l’INSA qui ont répondu à 14 commanditaires avec des problématiques.

De la mobilité, en passant par l’aménagement urbain ou encore les énergies renouvelables, les étudiants ont d’abord assisté aux pitchs très variés des entreprises avant de commencer leur recherche d’idées.

Les Mastère Expert en Stratégie Digitale de Digital Campus Toulouse ont été assistés de leurs intervenants. Julien Mas, intervenant en Marketing, Florian Vincent, intervenant en Culture Digitale, Matias Estaño, formateur et référent grands projets et Christophe Marange, directeur pédagogique.

Des idées concrètes et réalisables que les étudiants ont présenté Samedi 1er décembre à 16h devant un jury.

Témoignage de Florian Vincent, intervenant

Ton ressenti à l’issue des 48h ?

C’était un moment très instructif , encourageant et fédérateur. C’était également très agréable de voir les étudiants travailler avec d’autres écoles et d’échanger leur savoir.

Comment pousser les étudiants à innover ?

On a utilisé plusieurs techniques d’idéation dont on se sert pendant les cours et on a transmis ces techniques aux étudiants. Ça a permis de booster la créativité des étudiants avec par exemple des jeux de rôles, des techniques de gestion de projets, des serious game.

Ton projet coup de coeur sur les 48h ?

Le sujet était l’agriculture biologique. Des serres utilisent des engrais naturels produits par des plantes et qui ne nécessitent aucun rajout. L’agriculture pouvait elle même recyclé sa propre eau et s'alimenter par des énergies vertes. J’ai trouvé ce projet vraiment excellent parce que c’est un sujet très actuel et qu’il est important de sensibiliser à la préservation de la planète.