Vous êtes ici

Product Owner : c’est quoi ce métier ?

Interview d'un product owner
Interview d'un product owner

Product Owner, qu’est-ce que c’est ? Aujourd’hui, c’est Mousiliw Christian ASIMIU, qui nous explique le métier et le quotidien de Product Owner.

Cet article comporte de nombreux termes techniques, n’hésitez pas à découvrir notre glossaire du Product Owner en fin d’article

Interview de Mousiliw Christian ASIMIU

DC : En quoi consiste le métier de Product Owner ?

Un Product Owner est le membre de l'équipe Agile, que ce soit avec le framework Scrum ou SAFe (des façons différentes de faire de l'agilité), qui collabore avec le Scrum Master et l'équipe de réalisation ou de développement. Le Product Owner, c'est vraiment la personne qui représente le client et qui recueille le besoin de ce dernier sous forme "de Stories" (tâches ou activité à effectuer) pour le transmettre à l'équipe de réalisation qui va effectuer le travail. Il faut qu'il ait une bonne connaissance du produit demandé et soit à l'écoute des évolutions de son domaine d'activité grâce à une veille technologique. Ces Stories qu'il rédige, doivent être bien comprises, gérées et priorisées dans ce qu'on appelle un "Backlog de produits", qui est l'ensemble des tâches ou activités. Il est chargé de recueillir les retours de la part de toutes les personne simpliquées pour être sûr que tout le monde est aligné sur les mêmes objectifs à atteindre. Il est proche à la fois du client et de l'équipe de réalisation et fait en sorte que ces deux acteurs dont il est l'intermédiaire, communiquent et collaborent étroitement. Il organise également des ateliers qui lui permettent de se concentrer sur la satisfaction de ce besoin en utilisant des outils du design thinking en fonction de son expérience dans le domaine.

DC : Product Owner et chef de projet quelle est la différence ?

Un chef de projet ne fait pas partie d'une équipe Agile puisque ce rôle n'existe pas dans l’organigramme des méthodes de projets Agile mais il peut collaborer avec eux.

Le chef de projet est issu de la gestion de projet classique que l'on appelle Waterfall ou en Cascade contrairement au Product Owner qui est issu de la gestion de projet Agile.

Ces deux méthodes sont différentes et s'appliquent en fonction du contexte de chaque projet ou produit.

Le chef de projet qui est le leader et le manager de l'équipe, conduit, vérifie et surveille un projet du début jusqu'à son terme et est responsable de la réalisation des différentes étapes ou jalons sur le plan fonctionnel et/ou technique et assure le suivi des coûts et des délais.

En revanche, le product owner ne décide que de l'allocation des ressources et n'est pas le responsable de l'équipe mais il s'assure du succès du produit de sa conception jusqu'à son développement parce qu'il sait à quoi doit ressembler le produit final issu de la liste des exigences du "Backlog de produit" dont il a la responsabilité.

Le métier de product owner, qu'est ce que c'est ?

DC : Quel a été votre parcours pour devenir Product Owner ?

 

J'ai débuté en tant que développeur chez Orange pour évoluer vers des postes de chef de projet, Scrum Master, Product Owner dans différentes entreprises comme les Galeries Lafayette, Inetum, Airbus, Aéroports de Paris et SHS France. J’ai ensuite décidé de devenir Coach Agile & DevOps.

 

Depuis deux ans, j'ai créé mon organisme de formation en tant que partenaire du framework SAFe pour délivrer des formations certifiantes aux product owners entre autres, et intervenir dans des écoles d'ingénieurs et de commerce pour transmettre le l’état d’esprit et la méthode de travail Agile.

 

DC : Avec qui travaillez-vous ? Quels services et quels collaborateurs ?

 

Dans le monde du développement informatique, le Product Owner travaille avec l'équipe agile, les clients mais également avec les équipes de production, les testeurs, les Business analysts, les architectes, les product managers et tous les acteurs qui peuvent lui apporter une meilleure connaissance du produit que ce soit des collaborateurs issus de la finance, des ressources humaines et autres, puisque l'agilité s'étend de nos jours à toute l'entreprise.

 

Dans le domaine du marketing où l'agilité est utilisée depuis longtemps, il travaille aussi avec le commerce et les services techniques.

 

DC : Quelle est la journée type d’un Product Owner ?

 

La journée du PO est plutôt variée et s'accomplit en fonction de son agenda.

Tous les matins, il récapitule les réunions auxquelles il va ou non participer.

Il participe aux cérémonies quotidiennes Scrum qui sont des réunions de synchronisation et de partage que l'on appelle un Daily meeting pour rappeler la vision du produit.

Tous les jours il écrit et réécrit les exigences ou besoin de son Backlog et les priorise.

Il répond aux questions des membres de l'équipe de développement ou de réalisation pour clarifier les exigences ou effectuer des ateliers de validation de prototype UX design ou de brainstorming et recueillir les feedbacks de tous les acteurs.

Il invite également les clients lors de séance de revue pour démontrer ce qui a été réalisé avant la fin de chaque sprint (une période de temps fixe et de courte durée pour réaliser un ensemble de tâches).

Il vérifie que toutes les tâches sont effectuées et validées au jour le jour et fait le point avec les équipes et les services marketing.

Il effectue toutes ces activités en fonction de son agenda mais la participation au Daily, l'écriture des "Stories" et la mise à jour de son "Backlog de produit" priorisé sont quotidiennes.

 

DC Quelles sont les principales compétences et qualités nécessaires pour être un bon Product Owner ?

    • Une bonne connaissance du métier et des clients
    • Une expertise technique de définition du produit
    • La capacité à prendre rapidement les bonnes décisions et à détailler les fonctionnalités au bon moment
    • Et surtout avoir un esprit ouvert au changement et un certain talent de négociation

 

 

DC : Votre meilleur conseil pour les jeunes intéressés par le métier de Product Owner ?

 

C'est un rôle qui demande de la rigueur, une bonne expertise technique des produits et un sens aigu de la communication et de la collaboration.

De ce fait, il demande beaucoup d'implication et de responsabilité car il est essentiel pour la réussite du développement des produits.

C'est un chef d'orchestre qui doit avoir un bon bagage digital pour interagir avec différents métiers et avoir de bonnes notions en gestion de projet agile et de marketing.

Pour résumer, partager la vision d'un produit est un travail difficile et complexe qui demande de l'ouverture d'esprit, de savoir s'adapter et d'être curieux et désireux de faire de nouvelles découvertes. Tout ceci demande du temps et de la formation et il est important de se dire que c'est avec le temps s'acquiert l'expertise.

Être dans l'agilité signifie avant tout évoluer dans un environnement d'apprentissage permanent.

 

Le glossaire du Product Owner

Méthode Agile : C’est la méthode de gestion de projet issue de l’informatique et des projets technologiques. Cette méthode est basée sur des cycles de développement assez courts et ciblés sur une fonctionnalité à la fois, les sprints, afin de développer un produit plus rapidement et à moindre coût.

Scrum Master : C’est le chef d’équipe, qu’on appelle la « mélée » (scrum en anglais). Il coache son équipe et l’accompagne dans chaque cycle de sprint.

Workflow : C’est l’ensemble des tâches à exécuter pour finaliser les fonctionnalités et le produit.

Framework SAFe (abrégé de Scale Agile Framework): C’est la méthode qui permet de faire travailler ensemble plusieurs équipes agile dans un contexte de grande entreprise.

Backlog : C’est la liste de toutes les fonctionnalités et/ou de tous les éléments qui composent le produit fini. Cette liste est ensuite hiérarchisée par ordre de priorité. C’est le Product Owner qui est en charge du backlog.

Sprint : C’est l’unité de temps de travail pendant laquelle l’équipe va travailler sur une ou plusieurs fonctionnalités. Un sprint a une durée finie pendant laquelle la tâche ou la fonctionnalité doit être produite, de un à plusieurs jours. Une fois le sprint d’une fonctionnalité terminé, on passe au sprint suivant qui permet de produire une autre fonctionnalité.

Stories ou User stories : C’est une description exhaustive du produit fini et de toutes ces fonctionnalités. Cette stories doit être rédigée en langage courant pour correspondre au maximum aux besoin et aux usages de l’utilisateur final. C’est le Product Owner qui la rédige et la fait évoluer au fur et à mesure du développement du produit.

Design thinking : C’est une méthode de gestion de l’innovation basée sur la créativité issue des Etats-Unis.

L'actualité du réseau Digital Campus

Maëlenn Rochois – France Parkinson

Maëlenn Rochois : diversité de projets et engagement

Lire l'article

Alumni Emmanuelle Hamon

Emmanuelle Hamon : de l'école au digital B2B à Montréal

Lire l'article

Voir toute l'actualité