Vous êtes ici

Clémentine, entre projet musical et cours à Digital Campus

Clémentine, entre projet musical et cours à Digital Campus
Clémentine, entre projet musical et cours à Digital Campus

Clémentine, étudiante au sein de Digital Campus à Strasbourg mène en parallèle un projet musical. Après avoir participé à l'émission de télévision The Voice, elle prépare aujourd'hui son premier EP. Si elle a choisi Digital Campus ce n'est pas par hasard car aujourd'hui Clémentine trouve un nouvel équilibre entre la musique et ses études.

Etudiante en première année de bachelor mais pas que...

Clémentine, 21 ans, est étudiante en première année de Bachelor à Digital Campus à Strasbourg. Après un bac S et une école de musique, à Nancy, l’Alsacienne a fait le choix de revenir sur sa terre natale pour poursuivre sa formation.

J’ai un projet musical, c’est ma priorité. Je cherchais une formation reconnue par l’État, qui m’offre un diplôme. C’est un parcours qui vient compléter la musique, pour que je puisse gérer moi même mon projet”, résume Clémentine. 

Comment as-tu découvert Digital Campus ?

"C'est la formation qui semblait le plus coller à mon profil. Sur le site, ils s'adressaient aux étudiants entrepreneurs ou ayant un projet. Je me suis qu'ils comprendraient que je sois parfois absente avec mon projet à gérer et c'est le cas!" sourit l'étudiante. "Après l’École des musiques actuelles de Nancy, je souhaitais une école qui me permette de travailler en autonomie. Je n'ai pas toujours eu de la chance avec les personnes dont je me suis entourée. Ici, je veux apprendre à faire un maximum de choses pour pouvoir le faire toute seule et avoir plusieurs casquettes dans mon projet. "

On nous a dit que tu étais chanteuse... 

"Oui je joue au piano et j'écris mes morceaux. Mon nom de scène est Charty et j’ai participé à l’émission The Voice quand j’étais en première et terminale. A la sortie, j’avais une équipe, des musiciens mais je n’allais pas vers la musique que j’aimais, je n’étais jamais satisfaite du résultat. Maintenant, je repars de zéro, je vais tout reconstruire. Je suis dans la création de mon premier EP!", révèle Clémentine, enjouée. 

« Grâce aux cours, j'ai la main mise sur mon projet »

Pour mener à bien ton projet, tu t’appuies sur ta formation à Digital Campus, peux-tu nous en dire plus ?

Je ne pensais pas que ce serait aussi pertinent. Je misais beaucoup sur ce qui relevait du social media, de la stratégie digitale mais c’est beaucoup plus. Je ne m’y attendais pas et ça m’aide beaucoup.

En intégrant Digital Campus, ton objectif était de te familiariser avec la communication digitale et pouvoir prendre en main ta propre promotion. Apparemment tu y as découvert encore plus de choses…

On utilise beaucoup la suite Adobe. Je vais pouvoir faire beaucoup de choses moi même. Par exemple, je voulais un beau logo. J’avais demandé à plusieurs personnes mais personne ne comprenait ce que je désirais. Maintenant je peux le faire seule. Je ne suis plus obligée d’expliquer à quelqu’un ce que je veux.
Je n'y pensais pas mais on a aussi, par exemple, beaucoup de cours de vidéo et montage vidéo, pour mon projet c’est top! Avant je devais beaucoup déléguer mais cela a un coût. Désormais, je travaille plus mais j’ai la main mise sur mon projet.

Clémentine étudiante à Digital Campus

Cette formation est une nouvelle étape vers ton objectif... 

Les cours me prennent beaucoup de temps mais je ne voulais pas délaisser mon projet. Doucement, je suis en train de trouver un équilibre entre la musique et les cours, l’école m’aide à y arriver. Par exemple, il m’est arrivé de demander à rendre un travail plus tard car j’avais un impératif pour la musique et il n’y a pas eu de souci. Ils sont ouverts.

L'enseignement par des professionnels

Tu apprécies avant tout le côté pratqiue des cours et le travail sur des projets concrets...

“Parfois, les intervenants prennent nos projets en exemple, on se sent plus investis dans les cours.
Mon groupe travaille avec l'association Va leur dire, qui met en avant la culture urbaine de Strasbourg. Ils ont besoin qu'on travaille sur leur stratégie digitale et qu'on leur refasse un site internet. C'est une association musicale. On travaille à six sur ce projet. Il y a des étudiants de Mastère qui savent faire plus de choses que nous mais au moins je maîtrise la partie musicale et le vocabulaire.”

Que penses-tu du fait que le senseignants soient des professionnels ? 

“Je suis persuadée que c’est la meilleure chose. Les intervenants sont curieux, nous posent des questions sur nos projets professionnels. Ils nous donnent des conseils mais aussi des contacts si on en a besoin. Tout ça, je ne m’y attendais vraiment pas.”

Un campus à taille humaine

Ils améliorent le campus de jour en jour. On est la promotion test, on nous demande notre avis sur ce qui va ou ne va pas. La Cafèt’ est super agréable, c’est beau. Ce qui est bien aussi sur le campus, c’est la taille. A l’administration, ils nous connaissent tous. On n'est pas juste un étudiant parmi les autres, j’apprécie beaucoup. Ils font aussi des efforts pour faire se rencontrer les étudiants. On a, par exemple, une soirée tous ensemble à la patinoire de prévue.

Si Clémentine s’épanouit dans sa formation plus encore qu’elle ne l’avait imaginé, elle ne perd pas de vue son objectif. C’est pourquoi l’étudiante alsacienne aimerait, lors de la prochaine rentrée, intégrer Digital Campus à Paris, afin de rejoindre la capitale et ses opportunités artistiques.

J’avais apprécié ça dans mon choix d’école, le fait de pouvoir changer de ville”, conclut-elle. 

Kampus, les locaux du campus de Strasbourg

L'actualité du réseau Digital Campus

Digital Pop in le live Twitch sans filtre

Le live Twitch sans filtre sur les métiers du digital

Lire l'article

Etudiant Digital Campus en Alternance

Le Bachelor : 3 ans de formation mais une seule à financer

Lire l'article

Voir toute l'actualité