Vous êtes ici

Rennes et le marché de l’emploi du numérique

Digital campus - école numérique Rennes
Digital campus - école numérique Rennes

Rennes est une ville particulièrement attractive pour ceux qui souhaitent exercer dans le numérique. Elle a su développer ce domaine pour en faire un de ses piliers économiques. Reconnue aujourd’hui comme étant l’une des places fortes du numérique et du digital en France, la capitale bretonne compte plusieurs entreprises, start-up et PME exerçant dans le domaine. Leur renommée dépasse les frontières de la région et même de la France. Tour d’horizon sur le marché de l’emploi du numérique à Rennes.

Le numérique à Rennes

Traditionnellement, la Bretagne, et Rennes en particulier, est un territoire axé vers l’aéronautique, l’industrie et l’agroalimentaire. Depuis quelques années, le domaine du numérique s’est cependant imposé comme le quatrième pilier de l’économie de la région et de la ville. Ce succès est entre autres dû à la multiplication des grandes écoles et universités du numérique et à celle des start-ups et entreprises ayant fait du numérique leur fonds de commerce. En chiffres, la capitale bretonne, c’est :

  • 38 100 employés dans le secteur du numérique, dont 30 500 uniquement à Rennes, faisant de la capitale bretonne l’une des villes de France qui enregistre l’un des plus importants taux de croissance en termes de création d’emploi ;
  • 950 emplois créés par an dans le secteur du numérique ; ce qui explique pourquoi il est intéressant d'étudier à Rennes dans le digital
  • 4 200 entreprises œuvrant dans le numérique ;
  • 256 start-up, dont 68 lancées seulement en 2018 ;
  • 42 scale-ups regroupant près de 3500 emplois ;
  • 3e rang sur le plan national en termes de densité d’emplois numériques ;
  • 2e rang sur le plan national en termes de densité de start-ups œuvrant dans la cybersécurité ;
  • La croissance d’emploi numérique la plus forte en France en 2016 (5% soit une création de 1258 emplois en une seule année) ;
  • Environ 3 000 diplômés et sortants d’écoles du numérique chaque année ; (Dans le web marketing, le design ou encore le développement web)
  • 9 laboratoires de recherche ;
  • 3 pôles de recherche regroupant environ 3000 salariés.

Il faut également savoir que la région bretonne se démarque par la présence de 3 pôles d’excellence dans le secteur du numérique. Rennes est d’ailleurs la ville qui a vu naitre le minitel il y a plusieurs décennies de cela ! Depuis, les télécoms jouent un rôle important pour apporter du dynamisme à l’économie de la région. En démontrent les 5 300 salariés d’Orange basés à Rennes sur les 16 500 déployés dans toute la France. La seconde spécialité bretonne et rennaise est la cybersécurité. À titre informatif, la ville de Rennes a accueilli en 2014 près de 50 acteurs de la cybersécurité pour créer un Pôle d’Excellence Cyber regroupant entre autres le Ministère des Armées, plusieurs PME, des grands groupes, mais également des écoles et des universités du numérique. Enfin, la TV numérique s’impose comme le 3e pôle d’excellence de la région.

Les entreprises locales dans le digital à Rennes

Rennes étant une place forte du numérique et du digital en France, on y retrouve plusieurs sociétés d’envergure internationale.

Le Poool

Le Poool est une structure résultant de la fusion entre La French Tech Rennes Saint-Malo et le technopole Rennes Atalante en juin 2018. Cette structure est au service des entreprises et des start-up oeuvrant dans le secteur technologique, basées en Ille-et-Vilaine. En ce sens, sa mission consiste à favoriser l’émergence de ces entreprises, favoriser la création de nouvelles sociétés du numérique et du digital, et de favoriser leur développement sur le plan national et mondial. Pour ce faire, Le Poool intervient sur plusieurs grands axes :

  • Un accompagnement individualisé à l’égard de chaque entreprise et start-up ;
  • Une mobilisation accrue de l’écosystème Tech ;
  • Une étroite collaboration avec l’enseignement supérieur et le domaine de la recherche technologique ;
  • Une mise en valeur de l’écosystème Tech non seulement en France, mais également sur le plan international.

À l’heure actuelle, le Poool fédère environ 280 acteurs du digital, du numérique et des nouvelles technologies, tous issus de l’enseignement supérieur et de la recherche.

B<>com

B<>com fait partie des 8 instituts de recherche technologique ayant reçu un label de l’État français. Regroupant environ 300 thésards et chercheurs, B<>com a la particularité d’être composé de chercheurs issus du secteur privé et du secteur public. La structure crée également des plateformes technologiques d’envergure internationale, voire mondiale. B<>com a plusieurs domaines de recherche tels que les réseaux mobiles et fixes ultra haut débit, le multimédia ou encore la médecine du futur.

Images & Réseaux

Images & Réseaux est un pôle de compétitivité labellisé depuis 2005. La structure œuvre principalement en Bretagne et dans le Pays de la Loire, dans des domaines technologiques tels que l’e-santé, l’e-éducation, la maison intelligente ou encore le territoire intelligent. Images & Réseaux est composé d’une équipe de 15 personnes environ qui a pour mission d’accompagner le développement des acteurs de la Tech.

Anozr Way

Anozr Way est une start-up fondée en 2019 qui compte actuellement 16 collaborateurs. Elle est une référence dans le domaine de la cybersécurité. La start-up développe des solutions SaaS combinées à l’intelligence artificielle dans le but de lutter contre les cyberattaques. Les algorithmes de ces programmes ont la capacité d’analyser une multitude d’informations pour identifier les données informatiques les plus vulnérables pouvant être utilisées contre une entreprise. Des rapports contenant les éventuelles vulnérabilités et les niveaux de risques informatiques sont alors édités. Ils mentionnent également les recommandations pour renforcer la cybersécurité de l’entreprise.

Digital4better

Basé dans la capitale bretonne, mais également à Paris et Nantes, Digital4better a la particularité d’être la toute première agence spécialisée dans le service numérique à impact positif. La start-up a pour ambition de proposer un nouveau modèle d’entreprise basé sur l’éco-responsabilité. Digital4better se fixe en effet pour mission de promouvoir un numérique plus inclusif et plus responsable via le développement du GreenIT et d’inciter les entreprises à réduire de moitié l’impact environnemental des applicatifs IT.

Logpickr

Logpickr est une entreprise rennaise qui combine l’intelligence artificielle et le process mining dans le but d’optimiser les processus métier. Logpickr utilise dans cette optique des outils de simulation, d’analyse ainsi que des outils de validation en temps réel et se base sur les données de l’entreprise pour piloter la performance de cette dernière. À noter que Logpickr est la seule société française à proposer ce genre de prestation. La structure est d’ailleurs référencée et reconnue par Gartner.

Quortex

Quortex est une start-up créée en 2018 et basée à Cesson-Sévigné qui développe des solutions logicielles se basant sur l’intelligence artificielle afin de réduire significativement les coûts de réseau et d’infrastructure servant à diffuser du contenu sur internet. Quortex aide ainsi les sociétés à optimiser la diffusion de leurs vidéos sur la Toile en leur proposant des offres cloud qui ont pour avantage de rendre la transmission d’images fiable à un coût plus abordable. Pour ce faire, Quortex propose une technologie brevetée nommée « Just inTime Everything » qui fonctionne en encodant les contenus vidéos sous différents formats avant qu’ils ne soient diffusés.

Hoppen

Hoppen est une société fondée en 2011 et qui accompagne la transformation digitale des établissements de santé. Cette entreprise se veut être experte de l’hôpital digital et est reconnue aussi bien en France qu’en dehors des frontières. Les solutions développées par Hoppen ont pour objectifs de contribuer à l’amélioration du confort des patients, mais aussi de rendre le travail des équipes non médicales et médicales plus facile.

Ariadnext

Ariadnext est une start-up qui se spécialise depuis 2011 dans l’identification numérique. Elle utilise pour cela un système de reconnaissance biométrique faciale qui analyse le porteur afin de valider son identité. Ariadnext travaille en collaboration avec le gouvernement français et plusieurs opérateurs mobiles depuis 2016 dans le cadre de la création d’un système de signature électronique fiable et efficace et de la mise en place de l’identité numérique sur smartphone. On leur doit d’ailleurs Mobile Connect & Moi.

Yumens

Anciennement Mediaville et fondée en 1999, Yumens, est une entreprise spécialisée dans les services numériques pour les ETI et les PME. Yumens propose une multitude de prestations allant du référencement à l’amélioration de l’e-réputation en passant par la veille stratégique ou la production de contenu web.

Wallix

Wallix est une entreprise rennaise spécialisée dans l’édition de logiciels de cybersécurité. Wallix compte plusieurs clients dont des organismes publics et des entreprises. Sa mission est de protéger les actifs stratégiques et informatiques de ses clients grâce à des solutions de cybersécurité complètes et simplifiées. Ces dernières sont également certifiées afin de garantir leur conformité par rapport aux réglementations en vigueur en France et en Europe.

Doptim

Doptim est une entreprise qui se spécialise dans la data science. Sa mission est d’accompagner les projets data des entreprises. Doptim investit énormément dans le secteur recherche et développement afin de développer un logiciel capable de rendre plus rapide la recherche au sein des grosses archives. Doptim propose également des prestations d’intégration logicielle, de gestion de projet, d’infogérance ou encore de protection de données et de cybersécurité. Enfin, l’entreprise a fait du développement de l’intelligence artificielle une de ses priorités. Doptim fournit à ce titre des établissements œuvrant dans différents secteurs comme celui de l’industrie ou de la santé.